Filtrer les résultats :

Tous les secteurs

Toutes les catégories

163 nouvelles

Vous pouvez affiner les résultats en utilisant les filtres ci-dessus.

  • How The U.S. Army Will Incorporate New Tech For Aviation Readiness | Aviation Week Network

    19 avril 2021

    How The U.S. Army Will Incorporate New Tech For Aviation Readiness | Aviation Week Network

    The U.S. Army plans to use like digital twins and advanced manufacturing to improve aviation sustainment.

  • Le Conseil de l'innovation et l'Innovateur en chef du Québec

    16 avril 2021

    Le Conseil de l'innovation et l'Innovateur en chef du Québec

    Le Conseil de l'innovation et l'Innovateur en chef du Québec Depuis décembre 2020*, à titre d'Innovateur en chef, Luc Sirois travaille activement à la mise en place du Conseil de l'innovation. Cette semaine, nous avons rencontré Luc pour lui poser quelques questions sur sa mission et celle du Conseil.       Quel est le rôle du Conseil de l’innovation et de l’Innovateur en chef?   Ensemble, ils œuvrent à définir les moyens de propulser la performance des entreprises et des acteurs de l’écosystème, ainsi que la création et la croissance des entreprises innovantes. Ils conseillent le MEI pour définir puis actualiser en continu les orientations, politiques et programmes pertinents, articuler une vision stratégique et influencer les agendas d’innovation des autres ministères.     Quelle est la mission du Conseil de l’innovation?   À l’échelle du Québec, le Conseil veut stimuler une culture d’innovation au sein des entreprises et dans les institutions qui composent la société québécoise. À l’international, sa mission est de hisser et maintenir le Québec parmi les meilleurs au monde en gestion des écosystèmes d’innovation.    Quels moyens ont été identifiés pour remplir cette mission?   Le Conseil veut définir et mettre en place un cadre mobilisant afin de stimuler l’adoption des meilleures pratiques par les organismes et institutions, l’amélioration continue de leur performance et l’accroissement de leur impact sur la prospérité des entreprises et le développement de la société québécoise. En parallèle, le Conseil veut s’appuyer sur les partenaires de terrain, comme les RSRI, pour accompagner les entreprises et les acteurs de l’écosystème. Ce, pour permettre à ces partenaires d’optimiser la qualité et l’ampleur de leurs services, tout en maximisant la satisfaction des entreprises et des chercheurs.     Quelles sont les premières actions posées par le Conseil de l’innovation?   En collaboration avec le MEI et l’équipe du Scientifique en chef, le Conseil participe à la consultation, la réflexion et l’élaboration de la prochaine stratégie québécoise de la recherche et de l’innovation (SQRI). L’Innovateur en chef et son équipe rejoignent et interagissent avec un grand nombre d’acteurs et actrices de l’écosystème Québécois de la recherche et de l’innovation. Ils mènent aussi des échanges et des réflexions avec les entreprises. À cela s’ajoutent la recherche et l’analyse de littérature pertinente. Le tout pour l’élaboration de propositions inspirantes et inspirées pour le plan d’action québécois des années à venir.   QuébecInnove transitionne vers le Conseil de l’innovation « Le printemps 2021 marquera un tournant important pour l’organisation de l’écosystème québécois de l’innovation.  Dès le 1er avril, les activités de QuébecInnove seront intégrées à celles du nouveau Conseil de l’innovation du Québec dirigé par Luc Sirois, l’innovateur en chef du Québec. Il s’agit d’une excellente nouvelle pour le milieu de l’innovation, car le mandat élargi et la proximité du Conseil avec le Ministère de l’Économie et de l’Innovation feront de lui un organisme fédérateur et porteur de projets d’envergure pour notre économie. (…)  Les services d’aiguillage aux entreprises qui désirent innover et travailler en collaboration avec les organisations de recherche et d’innovation reconnues par le gouvernement se poursuivront sous le Conseil de l’innovation. Les entreprises qui le désirent peuvent procéder de la même manière pour demander les services d’aiguillage de QuébecInnove après le 1er avril 2021. »    Paulette Kaci, présidente du conseil d’administration   Isabelle Foisy, présidente et directrice générale   

  • Agility Prime Researches Electronic Parachute Powered by Machine Learning - Aviation Today

    16 avril 2021

    Agility Prime Researches Electronic Parachute Powered by Machine Learning - Aviation Today

    The Air Force’s Agility Prime program awarded a phase I small business technology transfer (STTR) research contract to Jump Aero and Caltech.

  • Commercial Interest Grows in Defense Innovation Unit

    6 avril 2021

    Commercial Interest Grows in Defense Innovation Unit

    The Defense Innovation Unit received nearly 1,000 proposals in response to its solicitations last year, another sign that the Pentagon’s outreach to commercial industry is bearing fruit. DIU was launched in 2015 by then-Secretary of Defense Ash Carter to bridge the gap between the military and the nation’s tech hubs. It is headquartered in Mountain View, California, in Silicon Valley, with additional outposts in Austin, Texas, Boston and the Pentagon. “DIU’s mission to strengthen U.S. national security by increasing the military’s adoption of commercial technology and to grow the national security innovation base is critical not only to maintaining a strategic advantage over our adversaries but also to the strength of our economy,” the organization said in its recently released 2020 annual report. Over the past five years, the unit has leveraged more than $11 billion in private investment, the document noted. “The startups, established companies, venture capital firms, investors and traditional defense contractors that DIU works with to deliver the best commercial technology to the Department of Defense are … fundamental sources of dual-use technologies,” it said. In 2020, DIU initiated 23 new projects, a 35 percent year-over-year increase. It received a total of 944 commercial proposals and increased the average number of proposals per solicitation by 52 percent compared with 2019. Fifty-six other transaction agreements for prototyping were awarded to companies, the majority of which were small businesses or nontraditional firms. A total of $108 million in prototype funding was obligated. Between June 2016 and December 2020, DIU facilitated more than $640 million in prototype funding, according to the report. Notably, the unit in 2020 facilitated the transition of 11 successful commercial prototypes to its Defense Department partners for large-volume procurement, an increase of 22 percent over the previous year. About 43 percent of DIU’s projects to date have yielded at least one prototype that has transitioned to production, according to the report. Fifty-one ongoing projects have prototypes that will be eligible for transition to production if successfully completed. “What began in 2015 as an experiment to lead Department of Defense outreach to commercial innovators has become a gateway for business between leading-edge companies and the U.S. military,” the report said. DIU’s main technology focus areas have been artificial intelligence, autonomy, cyber, human systems and space. In October, it added advanced energy and materials to its portfolio. “We look forward to providing even more high-impact solutions that will bolster our military’s strategic, operational and tactical advantage,” the organization said.

  • New NATO Innovation Hub challenge: Improving space domain awareness//Nouveau défi du pôle d'innovation de l'OTAN: améliorer la connaissance dans le domaine spatial

    6 avril 2021

    New NATO Innovation Hub challenge: Improving space domain awareness//Nouveau défi du pôle d'innovation de l'OTAN: améliorer la connaissance dans le domaine spatial

    Similar to IDEaS, the NATO Innovation Hub is a community where experts from around the world collaborate to tackle NATO challenges and design solutions. The Hub has recently launched a challenge seeking innovative solutions that address ways to improve space domain awareness. Solutions will collect and analyze relevant open source information contributing to space domain awareness, assess and prevent disruption or denial of space based capabilities, or visualize and present space domain information in order to facilitate quick and efficient decision making. Compete for an $8,500 prize, stage-time to pitch your idea, and the opportunity to have your solution developed. Register before May 22, 2021. Abstract submissions due May 23, 2021.   More info: https://www.innovationhub-act.org/challenge-intro If you have questions, contact the NATO Innovation Hub by email: contact@InnovationHub-act.org     Semblable à IDEeS, le Centre d'innovation de l'OTAN est une communauté où des experts du monde entier collaborent pour relever les défis de l'OTAN et élaborer des solutions.   Le Centre a récemment lancé un défi recherchant des solutions innovantes qui abordent les moyens d'améliorer la connaissance dans le domaine spatial. Les solutions collecteront et analyseront les informations de sources ouvertes pertinentes contribuant à la connaissance du domaine spatial, évalueront et empêcheront les perturbations ou le déni des capacités spatiales, ou visualiseront et présenteront les informations du domaine spatial afin de faciliter une prise de décision rapide et efficace.   Rivalisez pour un prix de 8 500 $, le temps de présenter votre idée et l'opportunité de développer votre solution.   Inscrivez-vous avant le 22 mai 2021. Soumission des résumés le 23 mai 2021.   Plus d'informations: https://www.innovationhub-act.org/challenge-intro   Si vous avez des questions, contactez le Centre d'innovation de l'OTAN par courriel : contact@InnovationHub-act.org

  • Nouveau souffle pour les PME québécoises de l'aéronautique

    1 avril 2021

    Nouveau souffle pour les PME québécoises de l'aéronautique

    /CNW/ - La région du Grand Montréal compte plusieurs entreprises et organismes dynamiques et résilients dont les idées novatrices contribuent à créer un tissu...

  • Navys Next Generation Air Dominance Program to be Family of Manned Unmanned Systems

    31 mars 2021

    Navys Next Generation Air Dominance Program to be Family of Manned Unmanned Systems

    The Navy is eyeing a mix of manned and unmanned platforms as it embarks on its next-generation air dominance program, which will replace some of the service’s aging planes, said a top official March 30. At the center of the iniatitive is an effort to procure a sixth-generation fighter and replace the F/A-18E/F Super Hornet, said Rear Adm. Gregory Harris, director of the air warfare division of the office of the chief of naval operations. The Super Hornet will begin nearing the end of its service life in the mid-2030s. The Navy has not yet decided whether that platform will be robotic or have a pilot in the cockpit, he said during a virtual event hosted by the Navy League of the United States. “In the next probably two to three years, we'll have a better idea of whether the replacement for the F/A-18E/F will be manned or unmanned,” he said. “I would believe it will most likely be manned but I'm open to the other aspects.” That decision will be informed by a concept refinement phase, which the Navy is currently in, he said. “That concept refinement phase and the teams that we have with our prime air vehicle vendors will start to advise what's in the realm of possible — has autonomy and artificial intelligence matured enough to be able to put a system inside an unmanned platform that has to go execute air-to-air warfare?” he said. Air-to-air warfare is perhaps the most complex mission for an autonomous capability to perform, he noted.

  • Saab trials 3D-printed part on Gripen for battlefield repairs - Skies Mag

    30 mars 2021

    Saab trials 3D-printed part on Gripen for battlefield repairs - Skies Mag

    Saab successfully conducted a trial which marked the first time an exterior 3D-printed part has been flown on a Gripen.

  • Lancement du Robot-conseil d'Aéro Montréal

    26 mars 2021

    Lancement du Robot-conseil d'Aéro Montréal

    Depuis le début de la crise, l’équipe d’Aéro Montréal a redoublé de créativité pour aider les entreprises de l’industrie aérospatiale québécoise à traverser une période d’incertitude historique et particulièrement difficile pour notre secteur. Les mois qui arrivent seront décisifs pour de nombreuses entreprises et Aéro Montréal souhaite outiller encore davantage ses membres pour accélérer la reprise efficiente de leurs activités. Un outil créé sur mesure pour les membres d’Aéro Montréal Pour accompagner la période de relance et vous permettre de trouver les programmes qui vous correspondent, Aéro Montréal lance le Robot-conseil, un outil d’aide à l’identification des programmes de financement. Qu’est-ce que l’outil Robot-conseil ? Robot-conseil est un outil d’aide à l’identification des programmes de financement adapté à vos besoins. Par une approche personnalisée, l’outil cible les programmes accessibles à votre entreprise et encore disponibles à tous les paliers du gouvernement. Quand et comment pouvez-vous y accéder ? L’outil est disponible depuis le 26 mars 2021 pour une période d’un an. Réservé exclusivement aux membres d’Aéro Montréal, l’outil est accessible gratuitement, grâce à ce lien. Vous pouvez également retrouver toutes les informations dans votre espace membres sous la section Documents. Comment optimiser son utilisation ? Pour en apprendre davantage sur les programmes qui seront identifiés pour votre entreprise, Aéro Montréal vous offre l’opportunité de prendre rendez-vous, gratuitement, avec un expert des programmes de financement. En complément, une fois votre première recherche effectuée, une personne de l’équipe d’Aéro Montréal sera également identifiée pour assurer un suivi gratuit de votre démarche et vous proposer des ressources adaptées à vos besoins. DÉCOUVRIR L'OUTIL  

Partagées par les membres

  • Partagez une nouvelle!

    C'est très simple, il suffit de copier-coller le lien dans le champ ci-dessous.

  • Privilège réservé aux membres du portail